Les médicaments psychotropes

1 – Qu’est-ce qu’un psychotrope ?

C’est un médicament qui agit sur les mécanismes neurobiologiques du cerveau afin d’améliorer les troubles ou les dysfonctionnements de l’activité psychique.

Au niveau du système nerveux, l’activité psychique se traduit par des réactions biochimiques au sein des cellules nerveuses (appelées « neurones »).  Les neurones synthétisent des substances appelées neurotransmetteurs* (ou neuromédiateurs), dont les plus connus sont : la dopamine, la sérotonine et la noradrénaline. Ces neuromédiateurs interviennent dans le fonctionnement normal des neurones mais peuvent aussi, lorsqu’ils sont en quantité anormalement importante ou au contraire insuffisante, entraîner des troubles, qui se manifestent par certaines pathologies comme la schizophrénie, les troubles de l’humeur ou les troubles anxieux. Ce fonctionnement est d’une grande complexité, car il fait intervenir de nombreux systèmes biochimiques. La recherche scientifique a pu démontrer que des anomalies de biologie cérébrale étaient associées aux troubles psychiques. On sait par exemple que des anomalies du système sérotoninergique (c’est-à-dire l’ensemble des neurones qui utilisent la sérotonine comme neurotransmetteur) sont observées à la fois dans les troubles de l’humeur, dans les troubles psychotiques et schizophréniques et dans les troubles anxieux.

Les médicaments psychotropes modulent les effets des neurotransmetteurs : ils améliorent ou stabilisent les anomalies de fonctionnement des cellules nerveuses.
Toutefois, il faut être très prudent sur les liens de causalité. En effet, si certains antidépresseurs ont un effet sur les neurotransmetteurs comme la sérotonine, cela ne signifie pas que la cause de la dépression est un manque de sérotonine.Comment agissent les médicaments psychotropes ?

2 – Comment agissent les médicaments psychotropes ?

Les médicaments psychotropes, suivant leurs propriétés spécifiques, se fixent au niveau des récepteurs* neuronaux et entraînent des modifications biochimiques dans le but d’améliorer la neurotransmission. Bien qu’on ne connaisse pas parfaitement le mécanisme d’action de ces médicaments, on sait identifier leurs effets et les utiliser pour soulager les troubles psychiques. On sait quel type de médicament sera efficace pour un trouble donné et quelles précautions sont à prendre avec chaque médicament. Tous les médicaments, en particulier les neuroleptiques, n’agissent pas sur les mêmes récepteurs*, ce qui explique la variabilité des réponses à ces médicaments.

La mise au point d’une nouvelle molécule nécessite au moins dix années d’études cliniques, pendant lesquelles toutes les informations sont recensées et font l’objet de nombreuses expertises et essais cliniques, avant la mise sur le marché. Après sa commercialisation, un nouveau médicament fait l’objet d’une surveillance continue par les centres régionaux de Pharmacovigilance. Tout effet grave ou inattendu causé par un médicament doit être signalé rapidement par tout personnel soignant.

Tout effet grave ou inattendu doit être déclaré au centre régional de pharmacovigilance  par un médecin ou un pharmacien.

Source : Les médicaments psychotropes, psychiatrie et santé mentale. Réseau PIC (Pharmaciens Information Communication). 2ème édition, juin 2008

Continuer vers le programme de recherche Psycheau

Publicités